Mattermost : l'alternative à Slack libre, gratuit et chez soi.

MatterMost alternative libre gratuit à slack

Mattermost : l'alternative à Slack libre, gratuit et chez soi.

Slack, c'est la promesse de se passer des courriels à "faible information", celle également de ne plus avoir à déchiffrer les historiques de ces derniers quand on est parti deux minutes en vacances et enfin celle d'arrêter de souffrir quand une personne a oublié de cliquer sur "répondre à tous".

Les bureaux ne s'en passent plus, on discute, on crée dans l'euphorie des channels, privés ou publiques, à chaque nouvelle idée, nouveau client ou tout simplement pour critiquer en toute quiétude avec un complice malfaisant la tarte Tatin faite maison de Patrick (c'était quand même gratiné de rater une recette QuiToque).

Oui, mais voilà c'est un peu cher, on est sur du 6,50 euros par mois et par utilisateur, et pour les associations ou les petites PME d'une dizaine de personnes, c'est quand même un budget annuel, même pour critiquer un collègue pas franchement fin pâtissier. Et puis zut, Slack c'est aussi hébergé par de gros datacenter, ceux d'amazon, on ne sait pas trop où, on ne sait pas trop comment, et quand il faut passer à la caisse, on se trouve vite quelques fièvres idéologiques qui nous retiennent aux 4 derniers numéros de CB.

Il y a presque tout dans le monde du logiciel libre qui fait une alternative correcte à un logiciel propriétaire; et pour Slack, l'alternative s'appelle Mattermost. C'est un clone, une copie, ou ce qu'on appellerait dans le cinéma : un hommage.

Démo audiovisuelle

Autant vous dire tout de suite que vous n'allez pas être dépaysé. L'application se comporte de la même manière que son confrère, l'application mobile aussi. Il faudra certainement se passer d'une interface un peu plus design et quelques intégrations bienvenues, mais vous retrouverez la même chose et tout aussi fonctionnelle, sauf qu'elle sera libre et gratuite.

Hey! Mais c'est payant !

Fieffé lecteur, on ne peut donc rien te cacher. En effet, Mattermost propose une version payante ( à 3euros et quelques par mois et par utilisateurs) qui permet de ne pas s'encombrer de ce qui suit.

Comme la majorité des logiciels libres qui font appel à un serveur, il existe toujours une version payante qui propose de bénéficier du service sans trop se prendre la tête. De l'autre côté, on peut également l'héberger soit même et cette fois gratuitement. Cela veut dire quoi ? Qu'on télécharge gratuitement le logiciel pour le faire marcher chez soi. Les messages, les fichiers, les informations : tout sera stocké dans le sacro-saint antre de son utilisateur et pas sur un serveur, un cloud, un data center, le do-it-yourself à son apothéose.

Alors comment on fait (et combien ça coute ?), là c'est la partie un peu technique et heureusement il existe des solutions qui accompagnent les plus nébuleux débutants même s’il faudra probablement passer un peu de temps sur les forums, les réseaux sociaux et peut-être un Mattermost dédié.

Pour la recette du Team Chat libre, il faudra donc :

  • un raspberry pi
  • une bonne connexion internet
  • le logiciel Yunohost qui à l'élégance d'être également gratuit
  • un nom de domaine (pas obligatoire si vous êtes en réseau local)

Ce billet, que j'écris en attendant que la pâte à crêpe se repose, n'a pas vocation à vous expliquer comment installer Yunohost sur un Raspberry Pi, mais pour vous les présenter brièvement.

Le raspberry pi est littéralement un ordinateur qui fait la taille d'une carte de crédit. Sa consommation électrique est tellement basse qu'on peut l'alimenter sous certaines conditions par son câble Ethernet. Une fois branché, le système tourne sans bruit et avec très peu de chaleur en continu sans même qu'on s'en aperçoit. On peut l'installer à peu près n'importe où, et ça se trouve à des prix ridicules sur le bon coin.

Le petit raspberry pi en pleine action

Yunohost est un système qu'on met sur la carte micro-sd qui sert de disque dur au raspberry pi et qui se configure pratiquement tout seul si on répond bien au question qu'il pose. Cela permet de transformer votre carte de crédit ordinateur en serveur sur lequel on peut ajouter n'importe quel application d'un seul clic : site web, courrier, forum, wiki, une alternative a google drive et sa suite office, et bien entendu Mattermost. Toutes vos données (mails, fichiers, messages) seront stockés dans la petites boite en tout sécurité (la notion de sécurité étant évidement très variable).

Une fois Yunohost installé, on veut a peu près tout installer

Alors, cher lecteur, je ne vais pas te cacher qu'il s'agit d'un chemin un peu technique, souvent déroutant, mais qu'une fois que tout est installé, ça fonctionne tout seul pour un prix global avoisinant les 100 euros. C'est le prix de l'indépendance